Chroniques ordinaires d'une bestiole extra-ordinaire

(mes)aventures d'une jeune maman

20 août 2010

Clud Med made in Chamelle & Cie

Les vraies vacances, celles dont on se souvient avec une tendresse particulière, ce sont celles des (petites) galères.

Pour mon cas, je crois que celles de l'été 2010 resteront  dans les annales !

Pourtant, nous avons fait bonne route ; déjouant les campeurs néerlandais (ami des Pays-Bas, sache que je n'ai rien contre toi) et les agriculteurs du Gers . J'admets aussi que le Crapouillou, bloqué dans son siège IsoMachin-top-Sécurité a été adorable. De même que son papa, qui ne croisant pas de parisiens ou de vendéens s'est abstenu de la moindre obscénité (amis parisiens et vendéens, sachez que nous n'avons rien contre vous … mais que font vos moniteurs auto-école nom de Dieu pour que vous conduisiez tous comme ça ???!)

Bref, le trajet passé,  les galères ont débuté …

Premières vacances avec bébé ; ça paressait prometteur, un peu comme un gros titre de magazine. On aurait dû se méfier ! Pas que le notre soit enquiquinant, non pas du tout. En fait il ne l'est pas le moins du monde, il mange bien, il sourit beaucoup, il est curieux, il dort bien.

Très bien.

Trop bien.

Aaaaaah, j'entends déjà les hordes déchainées de mères éreintées par les nuits de 5h de leurs rejetons …. J'entends les cris courroucés des parents plus expérimentés.... Je perçois le regard accablé des pros maternage … « Ne te plains jamais d'un bébé qui dort » ou encore « il faut respecter les rythmes de l'enfant »etc.

Et pourtant, je le dis et le redis ; les siestes du Crapouillou furent notre croix. Notre fardeau quotidien. Notre rage et notre désespoir. La galère de notre petite semaine de congés estivaux.

Oui, un enfant qui dort c'est un enfant qui grandit. Oui, préserver son sommeil et respecter ses rythmes est capital. Mais merde, nos grand-parents se sont battus pour les congés payés ! et tout ça pour qu'ils soient sacrifiés, piéténés sur l'autel de la parentalité ?! Merde, alors.

Non, par respect pour mes anciens qui ont lutté (ben oui, pas parce que je suis égoîste et fana des vacances qui bougent, pfff... ) je plaide pour les vraies vacances: rester à la maison au bord de la mer avec les Chouchous et se réserver avec Chérinounet quelques jours en couple en croisant des touristes hollandais !

 

 

 

 

 

Posté par la chamelle à 23:12 - d'une Humeur de chamelle - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire